DURABILITÉ

La Tunisie est le premier Etat arabe à créer un ministère de l'environnement et du développement durable. Elle travaille en collaboration avec le ministère des Transports pour créer un environnement sain et sauf. Elle a incorporé les lois environnementales dans sa stratégie de développement national.

Certains exemples de cette stratégie :




  • L'eau traitée qui sort des stations d'épuration tunisiennes est recyclée de manière à bénéficier à l'environnement irrigant les nombreux terrains de golf de la Tunisie, les plantations ornementales en bord de route, les parcs urbains, les champs de coton et les cultures non alimentaires
  • La Tunisie conforte le problème des sables du désert du sud qui empiètent constamment sur les terres arables au nord. Les initiatives de lutte contre la désertification consistent à planter des brise-vent, à stabiliser les dunes de sable et à drainer les terres qui sont devenues salines à cause d'une surutilisation ou d'une mauvaise utilisation pour les rendre à nouveau arables
  • Dans le Sahara « Visit Tunisia » veuille à ce que tous les fournisseurs sont équipés d'équipements recyclés et que le peu de déchets qui est créé est sorti du désert pour laisser une nature sauvage bien ténue
  • Dans le cadre de son programme éducatif, le ministère de l'Environnement a développé une mascotte du dessin animé, « Labib », un renard du désert qui, pour les enfants tunisiens, est devenu symbole de nettoyage des plages, plantation d'arbres, dépôt d'ordures et conservation de l'eau et l'électricité



“La compréhension s’agit de la responsabilité sociale des entreprises, reconnaitre que nous devons créer des événements durables qui laissent des héritages durables et positifs ainsi que des expériences mémorables.”


La Tunisie est fortement tributaire de l'offre de bonnes expériences aux visiteurs, sa deuxième plus grande source de devises après l'agriculture. Les planificateurs Tunisiens comprennent que le tourisme exige un environnement scrupuleusement propre et pour cette raison, le financement des programmes environnementaux est une priorité gouvernementale.

.